Le blog

Restauration du premier sous-sol

Une fois la chambre des mortiers restaurée, l’Association s’est employée à terminer la chambrée attenante et à poursuivre de façon générale les travaux de restauration au premier sous-sol du Bloc 3. Tables et tabourets amovibles pour la prise des repas, toilettes, chauffages, tuyauterie, petit à petit, pièce par pièce, c’est tout un ensemble destiné au quotidien du soldat comme au combat que les bénévoles restaurent avec la passion de l’histoire et de la vérité qui les anime. Actuellement, c’est la chambre des filtres qui est l’objet de toutes les attentions et qui devrait être de nouveau opérationnelle d’ici quelques mois. Suite à la Première Guerre mondiale et au traumatisme laissé par l’utilisation nouvelle et redoutable des gaz, les concepteurs de la ligne Maginot imposèrent à tous les ouvrages la présence de chambres de filtres dont le but était, en période de combat, de filtrer l’air venant du dehors avant de le redistribuer dans tous les locaux à l’intérieur de l’ouvrage. De cette façon et par ailleurs, grâce à une très légère surpression des blocs de combat, les hypothétiques gaz ennemis étaient neutralisés et les gaz des tirs effectués par les armements de la défense de l’ouvrage étaient automatiquement expulsés dehors.

Une réponse

Laisser un commentaire

Articles récents

Suivez-nous

Catégories
Archives

Soutenez-nous

Grâce à vous, nous pouvons aller plus loin dans la restauration du Bloc 3 du Petit Ouvrage de Laudrefang, acheter du matériel, organiser plus d’événements pour informer. Chaque don nous aide un peu plus.

L’ASPOLT étant une association d’intérêt général, vos dons sont déductibles fiscalement.